Itinéraire

Née en Tunisie, elle y vit jusqu’à 21 ans et s’installe à Paris, puis à Lyon.

Son itinéraire est marqué par des phases de création très riches et des périodes de grands silences.

En 1980, elle s’inscrit à l’Ecole des Beaux Arts de l’Université d’Etat du Nouveau Mexique aux Etats-Unis et s’initie à la gravure avec Spencer Fidler.

De retour en France, elle installe un atelier de gravure à son domicile à Lyon, fait partie de l’atelier de gravure ALMA en tant qu’artiste associée et passe le D.N.A.P. aux Beaux Arts de Lyon. Elle s’exprime principalement à travers la gravure sur bois en blanc et noir, la linogravure aux couleurs fortes et violentes se répondent. Mais ce qu’elle aime plus que tout c’est la taille douce sur des cuivres très fins rongés par les acides ou des cuivres très épais mais profondément mordus par les acides, le vernis mou et la pointe sèche. Les différentes techniques se recouvrent en couches superposées, la plaque de cuivre est inlassablement reprise avec une patience infinie jusqu’à ce que le travail soit achevé. Elle n’en fait qu’un à trois tirages maximum ; les tirages identiques ne l’intéressent pas.

Ces dix dernières années, elle s’est éloignée de la gravure et peint sur des papiers fait mains du Japon, d’Inde, de Chine, du Népal… Papiers sur lesquels elle dépose des enduits à base de fleur de chaux, de blanc de Meudon et de gomme arabique qui renforcent le papier tout en conservant sa fragilité. Elle utilise des techniques anciennes, telles que la peinture à la cire et à la tempera (peinture à l’œuf) ou à l’huile, les pastels, les pigments et la feuille d’or.

Les thèmes abordés tournent autour de la transmission, des origines, de la traversée de la vie, de la joie et de la difficulté à être.